Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour
14.01.2013

L'Europe et les territoires ruraux : une ambition partagée

 

Face aux mutations auxquelles les espaces ruraux européens sont confrontés, l’Union européenne s’est engagée dans une réforme en profondeur de ses deux principaux dispositifs d’intervention dans nos territoires, la politique agricole commune et la politique de cohésion.

Personne n’ignore le contexte de crise qui pèse sur les négociations engagées par la Commission européenne afin d’élaborer le cadre 2014-2020 des programmes européens à destination des territoires. Gardons à l’esprit les enjeux financiers de ces débats pour notre pays : près de 20 milliards d’euros pour la période 2007-2013 si l’on additionne les fonds structurels européens et le pilier développement rural de la PAC.

Chacun perçoit, ainsi, combien les choix finaux des décideurs européens pèseront sur la gestion des espaces ruraux dont les élus locaux ont la charge. Dans ce contexte, les Chefs d’états et de gouvernement, en adoptant la stratégie Europe 2020 ont souhaité encadrer les politiques publiques européennes pour la période 2014-2020 en leur assignant des objectifs chiffrés en matière d’innovation, de compétitivité, de développement durable et d’inclusion sociale.

Au regard de ces enjeux, il est important de rappeler que les territoires ruraux ont une vocation naturelle à s’insérer dans ces dynamiques, au bénéfice des entreprises, des associations et des citoyens qui y vivent, à condition d’être porteurs d’une démarche stratégique. Dans ce contexte, l’un des enjeux de la future programmation des fonds européens réside dans notre capacité à mettre en place une nouvelle organisation de l’ingénierie territoriale en lien avec la nécessaire clarification des compétences des acteurs du développement, état et collectivités territoriales… sous peine d’une grave fracture entre l’Europe et nos territoires.

 Ceci milite pour une déclinaison territoriale des programmes européens, quels que soient le niveau de programmation et le fonds concerné. Le territoire, qu’il soit régional ou local, est le lieu où se résolvent le mieux les « conflits d’usage » qui peuvent naître entre les trois piliers du développement durable : le développement économique, le progrès social et la protection de l’environnement. Par leur proximité avec les citoyens et les acteurs du développement économique, les élus locaux sont les mieux à même de trouver les équilibres nécessaires à l’appropriation, par le plus grand nombre, des enjeux fondamentaux auxquels l’Union est confrontée.

 Il ne reste que quelques mois avant le début de la programmation pour valoriser les savoir-faire des territoires ruraux français et la capacité de leurs élus à créer des synergies avec les acteurs économiques et sociaux de nos territoires. Ce recueil présente ainsi des expériences intéressantes et réussies d’utilisation des financements européens au bénéfice des collectivités territoriales de notre pays. 

A la lecture de ce recueil, chacun pourra mesurer l’apport de l’Union européenne au développement de nos territoires mais également la contribution déterminante des élus locaux et régionaux pour résoudre les défis économiques, environnementaux et sociétaux que l’Europe doit relever.