Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour
21.03.2011

L'office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ)

L'OFAJ est une institution franco-allemande fondée par le Traité de l'Elysée en 1963. Il a pour objectifs de :
• renforcer la coopération franco-allemande et la connaissance réciproque à tous les niveaux de la société
• transmettre des compétences pour l’Europe
• susciter l’intérêt pour la langue du partenaire
• favoriser l’apprentissage interculturel, dans la vie personnelle et professionnelle
• transmettre à des pays tiers les expériences des échanges franco-allemands et de la réconciliation

A ce titre il soutient notamment les initiatives franco-allemandes et tri nationales des jumelages en direction des jeunes.

Les échanges de jeunes

L'OFAJ subventionne les échanges de jeunes au domicile du partenaire, dans le cadre d'un hébergement en famille, ou en tiers lieu, ainsi que les échanges trilatéraux. Les participants de ces échanges doivent être âgés de moins de 30 ans.
La rencontre doit durer au minimum 3 jours pleins, (soit 4 nuitées).
La parité entre le nombre de jeunes de chacun des pays doit être recherchée. Leur répartition ne peut excéder le rapport 1/3 – 2/3.

- Les échanges au domicile du partenaire

Les jeunes sont hébergés en famille impérativement. Seul le groupe qui se déplace est subventionné, c'est lui qui établit la demande de subvention qui porte sur le transport et est établie sur la base d'un forfait en fonction du Land et de l'académie des deux communes jumelées.

Le groupe subventionné doit comporter au maximum 35 personnes, y compris les accompagnateurs.

- Les échanges en tiers-lieu

Les jeunes français et allemands sont hébergés ensemble dans une structure d'accueil collectif, telle qu'une auberge de jeunesse, un centre de vacances, un camping…

L'OFAJ subventionne le transport et l'hébergement du groupe français et allemand. La demande est établie par le groupe dans le pays duquel se déroule l'échange.

Le groupe doit comporter au maximum 50 personnes, y compris les accompagnateurs.

- les échanges trilatéraux

L'OFAJ soutient également les échanges de jeunes français, allemands et d'un pays tiers. Ceux-ci doivent constituer un cycle de trois rencontres se déroulant successivement dans chacun des pays. La première rencontre a lieu soit en France, soit en Allemagne, mais pas dans le pays tiers.

Le groupe de jeunes originaire du pays tiers ne peut constituer plus du tiers du nombre des participants à la rencontre.

La demande de subvention est établie dans le pays où est organisée la rencontre en France ou en Allemagne, et indifféremment par l'un ou l'autre partenaire jumelé lorsque la rencontre a lieu dans le pays tiers.

La subvention porte sur le transport et l'hébergement.

Le partenariat entre l’OFAJ et l’AFCCRE :

Dans le cadre d’une convention établie avec l’OFAJ, l’AFCCRE est habilité à gérer un fonds spécifiquement destiné aux échanges franco-allemands de jeunes organisés dans le cadre des jumelages et en dehors des périodes scolaires. Les communes membres de l’AFCCRE sont ainsi invitées à déposer leur demandes de subvention « OFAJ » auprès de notre Association.

Autour des échanges de jeunes…

L'OFAJ subventionne des réunions de préparation aux échanges. Celles-ci permettent aux organisateurs de se rencontrer avant la rencontre afin de mieux préparer celles-ci. Au maximum 3 participants par pays sont subventionnés, pour une durée de 3 jours/nuitées maximum.

Il est également possible, avant la rencontre d'organiser pour les jeunes des séances de préparation linguistique et culturelle pour lesquelles l'OFAJ peut apporter un soutien financier.

Soutien à l’organisation de cours de langues extra-scolaires

L'OFAJ peut également subventionner les cours de langue organisés par les communes ou les comités de jumelages et à destination des jeunes et des enfants.

Stages et Jobs d’été

L'OFAJ accorde également des bourses aux jeunes de 16 à 30 ans désirant effectuer un stage facultatif ou occuper un job d’été dans la ville jumelle pour une durée de 4 semaines, dans le cadre du programme "Job dans la ville jumelée". Il s’agit d’une contribution aux frais de voyage ainsi que d’une aide aux frais de séjours qui varie en fonction des conditions dans lesquelles le stage ou job est effectué.

Les demandes peuvent être soumises tout au long de l’année, dans un délai maximum de deux mois avant le départ. Le formulaire de demande de subvention est disponible sur le site de l’OFAJ à la page : www.ofaj.org/jobs-dans-la-ville-jumelee

Les bourses pour projets individuels

Les 16-30 ans peuvent également bénéficier d’une bourse pour mener à bien un projet individuel en Allemagne, notamment dans la ville jumelle. L’Objectif est de s’immerger dans le mode de vie allemand, de découvrir une autre culture, d’approfondir ses compétences linguistiques, de nouer des amitiés et de faire de nouvelles rencontres.

Il peut s’agir d’une étude, d’une enquête lié au cursus scolaire des candidat-e-s ou de collecte d’informations sur des sujets relevant de la vie locale (jeunesse, citoyenneté, vie associative, développement durable…), sur l’activité économique, ou encore sur l’art, la culture, le patrimoine…

L’OFAJ soutient les séjours d’une durée de deux à quatre semaines et accorde également une subvention pour les frais de voyage.

Les demandes peuvent être soumises tout au long de l’année, dans un délai maximum de deux mois avant le départ.

Les programmes spécifiques de l’OFAJ

Le 22 janvier, c’est la Journée franco-allemande

Le 22 janvier 1963, Charles de Gaulle et Konrad Adenauer scellèrent l’amitié franco-allemande en signant le Traité de l’Elysée. La naissance de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) a suivi cet événement historique. Afin de célébrer l’amitié, le lien qui unit ces deux pays, l’OFAJ soutient chaque année, sous forme d’un appel à projets, des initiatives à réaliser pendant le mois de janvier et permettant aux jeunes de découvrir la langue et la culture du pays voisin et surtout de leur donner envie d’y aller pour rencontrer des jeunes de leur âge.