Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour
17.03.2011

LES PREMIERS CONTACTS

Le but des premières rencontres sera de tracer les grandes lignes du projet. Un accord sur les buts poursuivis et les priorités est indispensable entre les deux communes pour que le partenariat prenne forme.

Définir un projet commun

Un premier contact établi, l'une des deux communes doit prendre l'initiative d'inviter une délégation restreinte de la commune partenaire. Participent naturellement à cette délégation le Maire, l’élu(e) qui aura la responsabilité du jumelage, le (la) Président(e) ou futur(e) Président(e) du Comité de jumelage, un(e) ou deux représentant(e)s du monde associatif, etc.

Cette première rencontre est naturellement l'occasion de faire connaissance avec la collectivité partenaire. Elle a souvent lieu à l’occasion d’une manifestation impliquant les acteurs associatifs. Dès cette première rencontre, on échangera sur le fonctionnement des deux communes et sur leurs caractéristiques. On abordera aussi les questions de fond : que veut-on faire ? Avec qui ? Comment ? Il s'agit, dès le début, de définir en commun les bases de la coopération. Le projet sera affiné lors de la visite "retour". Pour cette seconde rencontre, les deux délégations devront également mettre à l'ordre du jour le calendrier des actions à venir :

- validation du projet sur le plan local

- première rencontre entre associations (sportives, culturelles) pour tester ses capacités opérationnelles et préparer la mobilisation des habitants et des acteurs locaux en vue du jumelage ;

- cérémonies officielles (aller et retour) : programmes, texte du serment de jumelage, composition des délégations, etc. ;

Préparer le partenariat

La phase exploratoire étant achevée, pour se mettre en conformité avec la loi et pour pouvoir consacrer des fonds publics au projet de partenariat, le Conseil municipal pourra, à ce stade, être invité à délibérer sur la poursuite des échanges avec la commune qui a été identifiée. Sur cette base, la structure d’animation du jumelage pourra être officiellement créée sous la forme la plus appropriée .

De premières rencontres de groupes peuvent être organisées pour « s’entraîner » et pour préparer l'organisation des cérémonies officielles de jumelage.