Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Retour sur la Conférence de Bordeaux : identification de convergences pour répondre aux défis de la sensibilisation des citoyens aux actions de coopération décentralisée

A l’initiative de l’AFCCRE, des acteurs engagés dans la coopération se sont retrouvés le 5 juillet à l’Hôtel de Région Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux afin d’échanger sur les stratégies et outils de valorisation de l’action extérieure des collectivités territoriales et des associations locales. Ces débats ont rassemblé des intervenants et participants de France et d’Europe, des collectivités et du monde associatif, afin de réunir une importante diversité d’approches.

Organisée dans le cadre du partenariat stratégique noué entre l’AFCCRE et le réseau PLATFORMA et accueillie par la Région Nouvelle-Aquitaine, cette conférence avait pour objectif le partage d’expérience et la confrontation d’acteurs de la coopération décentralisée de différents horizons, tant géographiques que sectoriels, en introduisant une véritable dimension européenne.

Accueillant les participants au nom d’Alain ROUSSET, Président de Région, Isabelle BOUDINEAU, Vice-Présidente de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge de l’International et de l’Europe, a ouvert les débats en redisant l’importance de faire connaître résolument les actions de partenariat, la nouvelle Région ayant fait le choix de maintenir tous les partenariats de coopération existant dans les trois régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. L’importance de la sensibilisation à la citoyenneté internationale dans le contexte de discours populistes appuyant les coupes budgétaires visant prioritairement les actions extérieures a été soulignée par Jocelyne BOUGEARD, Adjointe à la Maire de Rennes et Présidente de la Commission « Europe, Coopération et Développement » de l’AFCCRE. Le Secrétaire Général du Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE), Frédéric VALLIER, a quant à lui rappelé le travail mené auprès des institutions européennes afin d’obtenir une reconnaissance de la coopération décentralisée à l’échelle de l’UE, menant in fine à la création de PLATFORMA.

S’appuyant sur les conclusions de la Conférence d’Orléans organisée par l’AFCCRE avec la Région Centre-Val-de-Loire en 2015, Tony BEN LAHOUCINE, Président du Réseau régional multi-acteurs Centraider a ensuite présenté l’argumentaire destiné aux acteurs de terrain, déclinant les impacts positifs des politiques publiques de coopération décentralisée sur les territoires. Il a notamment tenu à rappeler à quel point les territoires constituaient de précieux laboratoires d’expériences, qui élaborent des solutions bénéfiques au Sud comme au Nord qu’il convient de rendre visibles et de valoriser.

Une première table-ronde a réuni Nagore GOROSTIZA-MENDIA, représentante  de l’Agence basque de coopération au développement, Andreas WOLTER, Maire adjoint de Cologne et Mireille SELS-CAZAUX, Responsable développement et communication du RRMA Occitanie-Coopération. Leurs présentations ont montré la diversité d’approches et de d’organisations en fonction des structures et cultures, tout en soulignant leurs points de convergences. Lors des échanges avec la salle a notamment été évoquée la difficulté rencontrée pour communiquer sur ces sujets, soit par manque de considération des médias, mais aussi par crainte d’une récupération négative dans les discours populistes. 

La seconde table-ronde a vu des échanges entre Carla REY, Secrétaire générale de l’Association italienne du CCRE, Jean-Marc DUTRETEAU, Directeur de l’Association Cool’eurs du Monde, Mathieu CHAVENEAU, Directeur de KuriOz et représentant du réseau EducaSol, Olivier BAUMARD, Responsable de projets du réseau PLATFORMA et Frank FORTUNE, Directeur du RRMA de Nouvelle-Aquitaine, SO-Coopération. Cette table-ronde consacrée aux actions de terrain a particulièrement mis en lumière la nécessité de travail de stratégie et de coordination avec la pluralité des acteurs engagés (Collectivités, Etats, associations, ONG, Universités, secteur privé,…), aux niveaux national et européen, mais aussi de réfléchir à renouveler le message, tant dans la forme et le fond que les canaux de diffusion, afin de s’attacher à fournir aux citoyens des outils de décryptage d’un monde de plus en plus complexe.

En conclusion des échanges, Jocelyne BOUGEARD et Christophe CHAILLOU, Directeur général de l’AFCCRE, ont notamment souligné leur souhait de voir cette Conférence être le point de départ d’échanges permettant des échanges et des partenariats européens entre les acteurs de la coopération décentralisée afin de répondre aux défis communs de la sensibilisation des citoyens.

Cette Conférence servira de base à la publication au second semestre d’un guide-boîte à outil évolutif permettant la diffusion d’idées et de concepts efficaces et novateurs auprès des acteurs de terrain intéressés.

Evénements à venir :

Les 10 et 11 juillet à Bruxelles, 5èmes Assises de la coopération décentralisée coordonnées par le Comité des Régions de l’UE, au cours desquelles Jocelyne BOUGEARD va piloter un atelier consacré au développement territorial

9 et 10 octobre à Paris : Rencontres de l’internationalisation des collectivités territoriales organisées par Cités Unies-France 

27 et 28 novembre à Abidjan : Sommet des élus locaux UE-Afrique organisé par le CCRE