Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Rencontres France-Ukraine-Pologne à Tours et Orléans autour du Partenariat oriental de l’UE

Les 22 et 23 janvier 2020 ont eu lieu à Tours et Orléans des échanges sur les enjeux communs aux collectivités françaises, polonaises, ukrainiennes et du Partenariat oriental de l’UE, des discussions sur les perspectives de partenariats entre collectivités ainsi qu’une visite du site de l’Usine de traitement des déchets de la Métropole orléanaise.

Ces Rencontres s’inscrivent dans la continuité des échanges qui ont eu lieu à Saint Brieuc en 2018 et à Kiev l’an dernier, dans le cadre du renforcement des relations entre les collectivités territoriales françaises et ukrainiennes, conformément à la convention signée en 2016 avec l’Association des Villes de Pologne (ZMP) et l’Association des Villes Ukrainiennes (AUC), elles aussi membres du réseau européen du CCRE. Cette convention vise à multiplier les rencontres et les échanges de bonnes pratiques entre collectivités des trois pays.

Il s’agit par ailleurs du deuxième événement que l’AFCCRE a été chargée d’organiser en 2019-2020, au terme du partenariat stratégique du réseau PLATFORMA, afin d’intensifier les échanges d’expérience entre collectivités ukrainiennes et françaises, mais aussi avec les autres pays du Partenariat oriental de l’UE.

Ces Rencontres se sont déroulées en deux parties, l’une consacrée plus spécifiquement à des tables-rondes sur l’avenir du Partenariat oriental de l’UE post-2020 et sur les perspectives des coopérations franco-ukrainiennes, et l’autre, à une visite technique de l’usine de traitement des ordures ménagères de la Métropole orléanaise.

Les débats de la première journée se sont tenus à l’invitation de la Ville de Tours, sur la suggestion d’Antoine GODBERT, Conseiller municipal de Tours et membre du Bureau de l’AFCCRE. Christophe BOUCHET, Maire de Tours, et Jérôme TEBALDI, son Adjoint, ayant accueilli les délégations en présence de Oleg SHAMSHUR, Ambassadeur d’Ukraine en France.

Les travaux ont été ouverts par Thibaut GUIGNARD, Premier Vice-Président du Conseil départemental des Côtes d’Armor et Animateur du Groupe de travail France-Pologne de l’AFCCRE, et plusieurs élus membres des instances de l’AFCCRE y ont contribué, notamment Jocelyne BOUGEARD, Adjointe à la Maire de Rennes et Antoine GODBERT.

Ils ont pu échanger avec une trentaine d’élu.e.s et de représentant.e.s des associations de collectivités ukrainiens, polonais, moldave, roumains ainsi que des représentants de la diplomatie française, cette Rencontre étant soutenue par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et la DAECT.

En fin de journée, Jacques CHEVTCHENKO, Adjoint au Maire de Tours, a fait découvrir aux participants le « Parcours lumière » et l’espace de préfiguration du Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine (CIAP). Cet équipement culturel et touristique a pour objectif la sensibilisation, l’information et la formation de tous à l’architecture et au patrimoine. Lors du déjeuner, les convives avaient pu découvrir les méthodes de formation françaises aux métiers de la restauration, en déjeunant au Restaurant pédagogique du Centre de Formation des Apprentis Tours Alternance Formation, à l’invitation de la Ville.

La matinée du jeudi 23 était consacrée à la visite de l’Usine de Traitement des ordures ménagères de l’Agglomération d’Orléans. Pilotés par Marie CUGNY-SEGUIN, Conseillère municipale d’Orléans, les représentants ukrainiens se sont montrés très intéressés par cet équipement et les technologies mises en œuvre pour améliorer le taux de recyclage et réduire au maximum l’enfouissement, mais aussi par l’aspect prévention et sensibilisation. Les travaux se sont conclus par un déjeuner à l’Hôtel Groslot à l’invitation de la Ville d’Orléans.

Cette Rencontre, qui a pu se tenir grâce au soutien financier du réseau PLATFORMA, a permis de poursuivre les échanges entre collectivités et de tracer des perspectives de coopération pour l’avenir. Ils devraient être amenés à se poursuivre l’an prochain, probablement en Ukraine.

Le compte-rendu détaillé des échanges sera disponible très prochainement.