Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Réunion de la Commission « Europe, Coopération, Développement »

 

Vendredi 13 avril, la réunion de la Commission « Europe, Coopération, Développement » de l’AFCCRE a rassemblé une quarantaine d’élus locaux et de techniciens de la coopération décentralisée dans les locaux du Bureau d’information pour la France du Parlement Européen. 

En ouverture des travaux, Alain BARRAU, Directeur du Bureau d’information pour la France du Parlement Européen a présenté le rôle du Bureau d’information du Parlement Européen et a réaffirmé le soutien que ce dernier a vocation à apporter aux manifestations qui contribuent à informer les élus, fonctionnaires territoriaux et autres parties prenantes engagés dans la mise en œuvre de politiques communautaires. 

Daniel GROSCOLAS, Président de la Commission « Europe, Coopération, Développement »  s’est félicité de la présence soutenue de représentants de collectivités territoriales en cette période préélectorale et a réaffirmé l’importance de l’investissement public dans la coopération internationale, notamment au travers de la coopération décentralisée, dans une période de crise économique en Europe.

Robert De La ROCHEFOUCAULD, chargé de mission coopération décentralisée à l’Agence Française du Développement (AFD) est en premier lieu sur les difficultés de l’AFD à développer des financements dont les montants seraient adaptés à la coopération décentralisée, avant de rappeler que, dans le cadre des projets mis en œuvre par l’AFD, les collectivités territoriales françaises sont prioritairement sollicitées pour apporter à leurs partenaires, un appui à la maîtrise d’ouvrage qui n’existe plus au niveau de l’Etat français. 

Dans un second temps, Franck BARRAU, Secrétaire général du Secrétariat International Permanent Droits de l’Homme et Gouvernements Locaux (SPIDH), Roselyne LE FRANCOIS, adjointe au Maire de Rennes, déléguée aux relations internationales et Marie BELLON, chargée de mission droits de l’homme dans l’association Cosi, ont respectivement présenté les obstacles auxquels se heurtent les collectivités territoriales lorsqu’elles souhaitent donner une plus grande importance au respect des droits de l’homme dans le cadre de leurs coopérations décentralisées, l’expérience concrète de la ville de Rennes dans son partenariat avec la ville Turque de Diyarbakir et l’initiative du Cosi en matière d’accompagnement des collectivités territoriales françaises pour la prise en compte de l’état de droit, de la gouvernance locale démocratique et des droits de l’Homme dans leurs projets de coopération décentralisée.

 Par la suite, Florent RESCHE-RIGON du Secrétariat de PLATFORMA, a présenté les activités, objectifs et réalisations de la Plateforme avant d’évoquer la reconnaissance des autorités locales et régionales (ALR) dans la politique européenne de développement et de conclure en présentant les opportunités de financement dont elles disposent dans le cadre communautaire. Des représentants de Cités Unies France et de l’AFCCRE ont par la suite illustré, au travers d’exemples concrets, le travail qu’ils mènent au sein de PLATFORMA, notamment dans le cadre des négociations sur les règlements des instruments pour l’action extérieure de l’Union Européenne pour la prochaine période de programmation financière (2014-2020).

 En conclusion, la ville de Marseille a présenté le projet GOSPEL (Gouvernance en matière de Sport En tant que Lien social) développé dans le cadre du programme européen CIUDAD. Anne de MAXIMY, chargée de mission Europe à la Direction des Relations Internationales et Européennes (DRIE) de la ville de Marseille, a notamment rappelé que le cofinancement apporté par la ville de Marseille, aspect qui constitue souvent l’un des principaux obstacles à la participation des collectivités aux programmes communautaires d’action extérieure, avait été apporté au travers de la valorisation des frais de personnel. Mme de MAXIMY a également rappelé que les échanges d’expérience réalisés dans le cadre du projet bénéficiaient à l’ensemble des partenaires et dépassaient la traditionnelle relation Nord/Sud. 

 La prochaine réunion de la Commission « Europe, Coopération, Développement » devrait se tenir au l’automne 2012. 

Plus d'informations
Présentation AFD Présentation Association Cosi Présentation Ville de Marseille Compte-rendu détaillé (avec annexes) PLATFORMA -Session d'information