Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour
02.12.2020

Plan de relance européen : il faut faire confiance aux territoires !

Plus de 200 élus et cadres territoriaux se sont retrouvés les 26 et 27 novembre pour la 6ème Université européenne organisée par l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) sur le thème « l’Europe face à la crise : faire le choix des territoires ! ». Compte-tenu des contraintes sanitaires, l’AFCCRE avait tenu à maintenir ces journées en visioconférence.

Programmation des fonds européens, pacte vert, coopérations en Europe et action extérieure, fonds citoyen franco-allemand, relations France-Pologne et France-Roumanie, … tous ces sujets étaient au programme des formations et ateliers de travail de la première journée, avec la participation de Christine MORO, Déléguée à l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales, Laurence AUER, Ambassadrice de France en Roumanie, Frédéric BILLET, Ambassadeur de France en Pologne, Fréderic VALLIER, Secrétaire général du CCRE, et un grand nombre de responsables élus, conseillers diplomatiques et cadres territoriaux en charge des affaires européennes.

La deuxième journée était consacrée à une table ronde sur la mise en œuvre du Plan de relance européen et le rôle que doivent y jouer les collectivités territoriales. Au titre de la politique de cohésion et du Plan de relance, ce sont, en effet, tous fonds confondus, près de 58 milliards d’€ qui sont ainsi attendus dans les territoires français pour accompagner la crise sociale et relancer notre économie.

En ouverture des débats, le Président de l’AFCCRE, Philippe LAURENT, Maire de Sceaux, a rappelé l’urgence d’associer plus étroitement les collectivités territoriales à la gestion de la crise et aux mesures du Plan de relance, avant de laisser la parole à Carole MANCEL-BLANCHARD, membre du cabinet de la Commissaire Elisa FERREIRA, pour une présentation détaillée des propositions de l’UE dans le cadre notamment de « Next Generation EU » et de la politique de cohésion.

Lors des échanges modérés par Alain DUMORT, Chef de la Représentation de la Commission européenne à Marseille, Anne SANDER, Députée européenne, et Christophe ROUILLON, Maire de Coulaines et rapporteur de l’avis du Comité des Régions sur le Plan de relance, ont dressé l’état des lieux des négociations européennes, compliquées par les positions de certains Etats, et leurs enjeux pour les territoires.

Evoquant « Next Generation EU », les programmes FEDER-FSE et les mesures proposées par le Gouvernement, Fréderic VALLETOUX, Maire de Fontainebleau, Président délégué de l’AFCCRE, et Léonore MONCOND’HUY, Maire de Poitiers, ont souligné la nécessité d’une coordination et d’une meilleure lisibilité des dispositifs européens et nationaux sur le terrain. Michaël QUERNEZ, Maire de Quimperlé, Premier Vice-Président du Finistère, Président de la Commission emploi et inclusion sociale de l’AFCCRE, a insisté sur l’importance de mieux prendre en compte la lutte contre l’exclusion et la pauvreté dans ces initiatives, au regard de l’impact dévastateur de la crise sur les plus défavorisés.

François BONNEAU, Président de la Région Centre Val de Loire et Président délégué de Régions de France, a rappelé l’engagement et la mobilisation des Régions, depuis le début de la crise sanitaire, pour accompagner et soutenir les acteurs territoriaux, en appelant à tenir compte des « nouvelles fragilités économiques, sociales et environnementales » nées de la crise, pour orienter la relance.

Mise en cohérence des initiatives, intégration des nouveaux des défis sociaux et environnementaux… autant d’enjeux évoqués lors des échanges qui conditionnent le succès du Plan de relance européen et qui reposent sur l’implication de tous les niveaux de collectivités territoriales.

« L’Europe et l’Etat doivent faire confiance aux territoires et à leurs élus pour rendre lisibles et opérationnelles les mesures de gestion de la crise et de relance économique », a conclu le Président Philippe LAURENT.

La 6ème Université européenne de l’AFCCRE était organisée avec le soutien de la Commission européenne, la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales, le Centre national de la fonction publique territoriale et PLATFORMA.