Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Ouverture des négociations d’adhésion pour le Monténégro

 

Vendredi 29 juin, dans le cadre du sommet du Conseil Européen, les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 pays membres de l’Union européenne ont donné leur accord pour l’ouverture des négociations d’adhésion du Monténégro à l’Union européenne. 

Cette décision intervient après la recommandation, mardi 26 juin, du Conseil des Affaires générales, qui s’est prononcé en faveur d’une ouverture des négociations d’adhésion sur la base du rapport que la Commission européenne lui a soumis le 22 mai dernier et dans lequel elle estimait que « le Monténégro a atteint le degré nécessaire de conformité avec les critères d’adhésion, et plus particulièrement les critères politiques de Copenhague, pour entamer les négociations d’adhésion. »

 

Des perspectives européennes pour la Bosnie-Herzégovine

Parallèlement, à l’issue de la première réunion du Dialogue à haut niveau sur le processus d’adhésion à l’UE que la Commission européenne mène avec les responsables politiques de la Bosnie-Herzégovine, une feuille de route a été adoptée, permettant, sous certaines conditions, de « conduire le pays à soumettre une demande d'adhésion crédible à l'UE avant la fin de l'année. » 

 Un examen a mi-parcours de cette feuille de route aura lieu au cours de la première quinzaine de septembre, en prévision de la deuxième réunion du Dialogue à haut niveau qui est prévue pour le mois de novembre. Par ailleurs, des élections locales se tiendront le 7 octobre, à la veille de l’adoption du rapport annuel de suivi que réalise la Commission et qui porte sur les progrès réalisés par les candidats et candidats potentiels à l’entrée dans l’Union européenne. 

 L’AFCCRE se félicite de ces décisions qui viennent confirmer la volonté de l’UE d’honorer l’engagement pris lors du Sommet de Thessalonique en 2003 en faveur d’une intégration européenne des Balkans occidentaux. Ces progrès s’inscrivent également dans la continuité de l’octroi à la Serbie du statut de pays candidat le 2 mars dernier et dans la perspective de l’intégration définitive de la Croatie à l’horizon de juillet 2013.