Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Lors de son Forum annuel, PLATFORMA appelle à une clarification de l’approche multi-acteurs dans la politique communautaire de développement

 

Les 2 et 3 avril, une délégation de l’AFCCRE emmenée par Christophe CHAILLOU, Directeur Général de l’association, et comptant, au titre du rapprochement initié entre les deux organisations, un représentant de l’ARRICOD**, a pris part au forum annuel de PLATFORMA qui s’est tenu à Florence. Organisé en coopération avec la section italienne du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AICCRE) et la région Toscane, le forum intitulé «Développement et gouvernance participative – Quels partenariats multi-acteurs en Europe et dans les pays partenaires ? » a rassemblé une centaine de représentants des autorités locales et régionales, des organisations de la société civile et des institutions européennes venant de vingt pays différents. 

Dans ce cadre, Jean-Noël GAULTIER, premier vice-président de la commission « Affaires Internationales » de la Région Pays de la Loire a présenté les spécificités de la coopération que la région a développée avec le Burundi depuis 2006 et qui se concentre sur le développement des services publics de proximité à travers un appui institutionnel et des échanges de savoir-faire techniques.  

A l’issue du forum, les participants ont adopté une déclaration finale qui sera portée par PLATFORMA auprès des institutions européennes et dans laquelle ils appellent la Commission européenne à clarifier son approche des partenariats multi-acteurs et sa stratégie de travail avec les autorités locales et régionales dans le domaine de la coopération au développement.

En effet, PLAFTORMA regrette que la consultation préparatoire sur le développement lancée par la Commission européenne le 12 mars 2012 ne s’adresse qu’aux organisations de la société civile. Cette consultation constitue l’étape préalable à la publication d’une communication prévue pour octobre 2012 et qui était attendue à la fois comme la réponse politique au dialogue structuré et comme une occasion pour la Commission européenne de présenter sa vision des partenariats multi-acteurs dans la politique communautaire de développement.

Pierre SCHAPIRA, adjoint au Maire de Paris et porte-parole de PLATFORMA et Patrice TIROLIEN, député européen, membre de la commission « Développement » ont ainsi exprimé leur surprise face à cette décision de la Commission européenne alors même qu’elle avait été à l’initiative du Dialogue Structuré, initiative basée sur une approche multi-acteurs. Ils ont ainsi appelé la Commission à approfondir le partenariat avec chaque type d'acteurs tout en ne prenant pas de parti pris, au risque de rompre avec la dynamique amorcée dans le Dialogue Structuré. 

Enfin, les participants du forum ont également demandé au Parlement européen et au Conseil de l’UE d’adopter la proposition de la Commission de maintenir le programme « Les acteurs non étatiques et les autorités locales dans le développement » et d’augmenter son budget de 1,3 milliard à 2 milliards d’euros pour la période 2014-2020. 

Un compte rendu plus détaillé du Forum sera prochainement disponible.

 

* Plateforme européenne des autorités locales et régionales pour le développement - www.platforma-dev.eu 

 ** Association des professionnels de l’action européenne et internationale des collectivités territoriales - www.arricod.fr