Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Le Parlement européen adopte le budget 2020 : un succès qui montre la voie pour les négociations sur le futur budget 2021-2027

Avec une hausse de 850 millions d‘€ par rapport aux propositions de la Commission européenne, et alors que les Etats proposaient une baisse de 1,9 Milliard d’€, le budget approuvé le 27 novembre par le Parlement européen pour l’année 2020 constitue une étape très importante.

Cette adoption du budget à une large majorité (543 votes en faveur, 136 contre, 23 abstentions) concrétise l’accord obtenu de haute lutte par le Parlement dans le cadre d’un trilogue avec la Commission européenne et les Etats membres réunis au sein du Conseil.

L’AFCCRE tient à saluer le travail de persuasion des négociateurs du Parlement européen, qui ont su convaincre les Etats membres d’accroître l’effort financier de l’UE sur deux thématiques qui nous intéressent tout particulièrement : l’emploi des jeunes et la lutte contre les changements climatiques.

Cet accord démontre qu’il est possible d’obtenir un consensus entre décideurs européens sur des orientations, y compris budgétaires, à partir du moment où elles répondent de façon concrète aux préoccupations des citoyens européens : l’emploi, la lutte contre les discriminations, la protection de l’environnement, l’accès à des services publics de qualité, … Autant de priorités auxquelles les collectivités territoriales de notre pays apportent les réponses de terrain, au plus près des populations.

Il convient maintenant de transformer cet essai dans le cadre des négociations sur le futur Cadre financier Pluriannuel 2021-2027, et ceci alors même que la Présidence finlandaise va dans les prochains jours formuler de nouvelles propositions qui, selon ses propres termes, « vont entraîner des déceptions ».

Les débats du prochain Conseil européen des 12 et 13 décembre, le premier auquel participera la nouvelle Présidente de la Commission, Ursula von der LEYEN, seront donc cruciaux pour avancer vers un accord réaliste.

A cet égard, l’AFCCRE rappelle la nécessité de doter la politique européenne de cohésion et la PAC, au cœur des débats budgétaires, de moyens « crédibles », de nature à soutenir efficacement, à l’aide du FEDER, du FSE ou du FEADER, dans le cadre du programme LEADER, les projets portés par les acteurs territoriaux.

« Les parlementaires européens ont montré la voie. Ils nous encouragent à intensifier nos efforts auprès du Gouvernement français pour que celui-ci porte dans les négociations notre vision du projet européen : une Europe pragmatique, en phase avec les besoins des territoires et des femmes et des hommes qui y vivent » a ainsi déclaré le Président de l’AFCCRE, Philippe LAURENT.

Plus d'informations
Le communiqué de presse