Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Le Monténégro obtient le statut officiel de candidat à l'accession à l'Union européenne

 

L’AFCCRE se réjouit de la décision du Conseil européen du vendredi 17 décembre, accordant à l’unanimité le statut officiel de pays candidat au Monténégro, statut auquel il aspirait depuis le dépôt de sa candidature fin 2008.

Actuellement, l'Union européenne a octroyé le statut officiel de candidat à la Croatie, à l'Islande, à la Turquie et à la l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine. Des négociations d'adhésion proprement dites sont menées avec les trois premiers, mais l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, pays ayant obtenu le statut officiel de candidat depuis 2005, attend toujours l'ouverture formelle de négociations d'adhésion, bloquées par sa querelle avec la Grèce au sujet de son nom.

Cette étape supplémentaire franchie par le Monténégro est un signe fort envoyé par l’Union européenne aux pays des Balkans occidentaux dans leur processus d’accession à l’Union européenne. Après une longue parenthèse institutionnelle, l’élargissement de l’UE aux démocraties du Sud-est européen a enregistré ces derniers mois de nombreux signaux positifs. La Croatie devrait intégrer l’Union européenne à l’horizon 2012, la Serbie a vu sa candidature officielle transmise par le Conseil des Ministres de l’Union européenne à la Commission européenne et espère obtenir le statut officiel de candidat fin 2011, enfin l’Albanie et la Bosnie-Herzégovine, derniers pays ne bénéficiant pas d’accords de libéralisation des visas, viennent de signer ces accords.

Par ailleurs la Commission européenne a ouvert ces derniers mois, à l’instar de l’ensemble de ses autres politiques, un vaste processus de consultation sur la politique d’élargissement et son instrument financier, Instrument d’aide de préadhésion (IAP).

Dans ce contexte, l’AFCCRE, en partenariat avec la ville de Dijon et le Grand Dijon, et avec le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères et européennes, a souhaité organisé une conférence sur l’avenir européen des Balkans occidentaux et la contribution des pouvoirs locaux au processus d’accession à l’Union européenne. Cette conférence se tiendra à Paris, au Palais du Luxembourg, à l’invitation de François REBSAMEN, par ailleurs Président délégué du Groupe d’amitié interparlementaire France-Balkans Occidentaux, les 18 et 19 février 2010.

Vous trouverez l’ensemble des informations, le programme et un bulletin d’inscription à cette conférence sur le site internet de l’AFCCRE.