Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Le CCRE et la Commissaire Crețu font cause commune pour renforcer la participation des femmes dans la vie locale

La commissaire européenne à la politique régionale, Corina Crețu, a exprimé son soutien pour l’autonomisation des femmes et pour favoriser leur participation active à travers le développement de réseaux de femmes élues au niveau local en Europe et au-delà. Cela a été annoncé à l’occasion de l’événement du CCRE pour la Journée internationale des femmes,  le 8 mars, à Bruxelles.

Cet événement était l’opportunité pour la commissaire Crețu de rencontrer des représentants d’associations de gouvernements locaux. Parmi plusieurs participants de haut rang, étaient présents le président de la région Emilie-Romagne et le président du CCRE, Stefano Bonaccini, ainsi que le maire de Galdakao et le président de la Commission permanente pour l’égalité du CCRE, Ibon Uribe.

Réagissant à cette annonce, Stefano Bonaccini a déclaré : « En tant que président du CCRE, je me réjouis que nous rejoignions nos forces avec la commissaire Crețu, afin d’agir pour l’empowerment politique et économique des femmes, ainsi que leur participation active, en Europe et dans le monde. Nous devons nous assurer que l’égalité demeure un principe démocratique non négociable et que nous sommes déterminés à redoubler d’efforts pour atteindre l’égalité des sexes. »

Cet engagement a été réaffirmé dans une déclaration conjointe sur l’empowerment des femmes et la de leur participation dans la vie publique, signée par la commissaire Crețu et des représentants du CCRE.
Cet événement était le moment idéal pour le maire de Galdakao, Ibon Uribe, d’annoncer la conférence du CCRE sur l’égalité, l’inclusion et la diversité à Bilbao en 2018. La commissaire Crețu a déjà exprimé son intérêt pour l’événement.

Lancement du label européen pour les villes égales, inclusives et diverses
Depuis de nombreuses années, les villes, municipalités et associations de gouvernements locaux s’engagent pour  l’égalité des sexes. Pour cette raison, le CCRE a décidé le lancer un processus pour créer un label européen pour les villes égales, inclusives et diverses.

« Les collectivités qui sont exemplaires en matière d’égalité des sexes recevront un label prouvant leur engagement à l’occasion de la conférence de Bilbao en 2018 », a déclaré le secrétaire général CCRE, Frédéric Vallier.

Sur le même sujet, Ibon Uribe a ajouté : « Ce label favorisera le développement de la Charte, par exemple, en exigeant sa mise en œuvre, et posera les bases pour développer et renforcer les réseaux de municipalités et de femmes élues ».

2017 : passer des paroles aux actes au niveau mondial
L’année 2017 est une année pivot pour passer des paroles aux actes au niveau mondial. C’est l’année de la mise en oeuvre des Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU, comprenant l’objectif 5 sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Dans ce but, les villes et les régions sont essentielles car elles sont les fers de lance de l’autonomisation des femmes dans la vie publique.

Sur ce point, la maire d’Angossas (Cameroun) et représentante du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA), Anne-Marie Tsitsol, a appelé les réseaux du monde entier à travailler ensemble. Elle s’est félicitée de l’engagement pris par la commissaire pour soutenir les réseaux de femmes élues locales en Europe, mais aussi dans le monde. Parce que c’est seulement en travaillant ensemble que nous atteindrons l’égalité.