Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Le 9 mai, Journée de l’Europe - Le Président de l’AFCCRE, Alain JUPPÉ, appelle à défendre, plus que jamais, un projet européen ambitieux

 

Dans la perspective du 9 mai, jour anniversaire de la Déclaration de Robert Schuman qui a posé les bases de l’intégration européenne dès 1950, l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe entend rappeler son attachement et son engagement en faveur d’un projet européen ambitieux.

L’AFCCRE se félicite ainsi des multiples initiatives prises par de très nombreuses collectivités territoriales et associations afin de célébrer la journée de l’Europe et invite ses membres à renouveler à cette occasion leur engagement européen, dans la continuité du discours fondateur prononcé par Robert Schuman.

Dans un contexte économique et social particulièrement difficile, alors que l’on observe partout en Europe la montée des tensions et des extrémismes, il est en effet plus que jamais nécessaire de défendre et de valoriser la vision d’une Europe à la fois ouverte, forte et solidaire.

L’un des premiers enjeux qui se posent à nous dans ce climat propice aux tentations de repli sur soi est en effet de favoriser l’ouverture, le dialogue entre les Européens à tous les niveaux.

Il convient ensuite d’unir nos efforts pour répondre aux craintes légitimes des citoyens qui sont dans l’attente d’une Europe forte, capable notamment de créer les conditions favorables à une nouvelle croissance. Ainsi, la mise en œuvre d’une réelle gouvernance économique européenne est indispensable s’il l’on veut offrir des perspectives d’emploi à nos concitoyens, et notamment aux jeunes qui sont les premiers touchés par la précarité. Ceci implique des institutions européennes fortes susceptibles de prendre des décisions à la hauteur des enjeux et d’entrainer une véritable politique commune qui ne soit pas la seule somme des intérêts des Etats.

Enfin, le projet européen doit également être synonyme de solidarité : solidarité envers les plus précaires bien entendu, mais également solidarité entre les Etats, à un moment où un certain nombre d’entre eux sont confrontés à de très graves difficultés.

La réussite de ces ambitions passe nécessairement par la rénovation de l’amitié franco-allemande qui doit reposer sur un dialogue constant, nourri et respectueux, et non sur la rivalité. Les efforts conjugués et complémentaires de nos deux pays sont en effet indispensables pour entraîner la relance du projet européen.

Pour répondre à ces défis cruciaux, les collectivités locales et régionales ont un rôle important à jouer. En tant qu’échelon le plus proche des citoyens, elles ont une responsabilité particulière pour mettre en œuvre localement les politiques communautaires, mais aussi pour favoriser les échanges et sensibiliser le plus grand nombre sur le projet européen à travers des actions concrètes.

Ainsi, en cette Année européenne de la citoyenneté, l’AFCCRE entend prendre une part active dans le renforcement du dialogue et des partenariats en Europe, en particulier en organisant, les 14 et 15 juin prochains à Montpellier, la 2ème Rencontre Jumelages et Partenariats

La campagne en vue des élections au Parlement européen, qui se dérouleront au printemps prochain, constituera par ailleurs un moment privilégié pour porter le débat sur l’avenir de l’Europe auprès des élus et du grand public. Ainsi, l’AFCCRE organisera dans les prochains mois un cycle de forums régionaux afin de susciter le débat dans les territoires sur les enjeux européens.


Alain JUPPÉ
Ancien Premier Ministre,
Maire de Bordeaux,
Président de l’AFCCRE