Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Intégration européenne des Balkans occidentaux : « il faut finir le travail ! »

Retour sur la rencontre France-Balkans organisée à Dijon, les 16 et 17 mars 2018

L'Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) et différents partenaires ont organisé les 16 et 17 mars 2018 une rencontre internationale France-Balkans à l’invitation de la ville de Dijon et ce dans le cadre du Programme de Coopération France-Balkans animé par l’Association du Pays de Vichy-Auvergne.

Cette rencontre organisée avec le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères a connu un grand succès en rassemblant plus de 150 participants venus de France et des 6 pays* des Balkans occidentaux invités à échanger sur l'avenir européen des Balkans occidentaux, sur les enjeux liés au processus d'intégration européenne dans cette région et sur la contribution des collectivités territoriales dans ce cadre.

Les travaux ont permis de mettre en valeur un grand nombre d’actions et projets réalisés ou envisagés dans le cadre des échanges et partenariats entre la France et les Balkans dans les domaines tels que la culture, la citoyenneté, la solidarité, sans oublier les coopérations économiques liées à la valorisation et l’attractivité des territoires. Une importance particulière a par ailleurs été accordée à la participation et à l’implication des jeunes dans ces échanges et coopérations.

En ouverture de la rencontre, Mme Sladana Zivkovic, Adjointe au Maire de Dijon, a rappelé que Dijon est une métropole historiquement ouverte à l’Europe centrale et orientale et qu’elle est jumelée depuis 1961 avec Skopje, en Macédoine. Elle a souligné que ce rendez-vous arrivait à point nommé puisque la question de la perspective européenne des Balkans est récemment revenue au premier plan de l’actualité avec la « Stratégie européenne pour les Balkans Occidentaux » adoptée le 6 février dernier par la Commission européenne. Elle a ainsi salué la relance des discussions entre l’UE et les Balkans car ces pays appartiennent à la grande famille européenne et ils ont vocation à rejoindre l’Union.

Mme Christine Moro, Ambassadeur déléguée pour l’action Extérieure des Collectivités territoriales au Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères a précisé que la coopération décentralisée, les échanges et les jumelages, sont un atout précieux pour rapprocher les Français des pays des Balkans qui, bien qu’ils fassent partie de l’espace européen, sont encore trop peu connus en France.

Sur ce point M. Jean-Claude Mairal, Président du Conseil de Développement du Pays de Vichy-Auvergne, a rappelé que, depuis son lancement en 2008, la plateforme de coopération France-Balkans a permis à bon nombre de projets de voir le jour. Ils contribuent à mieux faire connaître la réalité des Balkans, leur diversité, leur histoire, leurs richesses culturelle, humaine et patrimoniale. Ces projets, souvent modestes, sont selon lui extrêmement appréciables car « dans cette région d’Europe si particulière, même les petits projets ont une valeur ajoutée ».
Parmi les nombreux intervenants qui se sont succédés, Mme Myriam Ferran, Directrice à la Direction Générale NEAR de la Commission européenne, est revenue sur les grandes lignes de la stratégie européenne pour les Balkans occidentaux en estimant que « s’il s’agit d’une proposition ambitieuse au regard du contexte géopolitique, il ne s’agit pas d’un chèque en blanc pour les pays de la région » en particulier au regard de l’Etat de droit, du développement économique, et du bon voisinage
entre les pays de la région.
Evoquant cette stratégie de l’UE, M. Lukas Macek, Directeur de Sciences-Po Dijon, a rappelé que l’élargissement est le plus grand succès de l’Union européenne. Jugeant que ce succès reste encore fragile- le Brexit et les débats dans certains pays d’Europe centrale nous le rappellent- et bien que le contexte des Balkans soit complexe, le processus d’intégration doit être poursuivi car « il faut finir le travail » avec les Balkans. Il a ajouté que ce processus doit s’inscrire dans la suite logique des précédentes phases d’adhésion des années 2000 et ceci en ayant toujours à l’esprit que « l’approfondissement et l’élargissement sont les deux jambes du projet européen ».

Durant ces deux journées, une vingtaine de projets, d’échanges, de partenariats réalisés sur de multiples sujets entre la France et les Balkans ont été présentés par des représentants de collectivités territoriales, des responsables associatifs et par des jeunes ayant participé à des rencontres en France ou dans les Balkans.

Quelle que soit l’approche, quels que soient les sujets, quels que soient les publics, tous ont montré que l’Europe a tout à gagner à ce que ces échanges se développent car ils sont une manière toute simple de lutter contre le repli sur soi, de surmonter les préjugés et de développer l’esprit européen.

Afin d’inscrire cette initiative dans la durée, il est proposé de poursuivre les échanges dans le cadre d’un groupe de travail qui réunira l’AFCCRE et ses associations homologues dans les 6 pays des Balkans occidentaux.

*Pays invités : Albanie, Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, Monténégro, Serbie

Partenaires :
Organisée avec le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et de la Délégation à l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales (DAECT) cette manifestation associe l’AFCCRE, La ville de Dijon et Dijon-Métropole, l’Association du Pays de Vichy-Auvergne, les Associations nationales membres du Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) dans les Balkans, l’Association Européenne pour la Démocratie Locale (ALDA), l’Association Bourgogne-Balkans-Express des Etudiants de Sciences-Po Dijon ainsi que la ville de Choisy-le-Roi.

Contacts AFCCRE :

Philippe Tarrisson : philippe.tarrison@afccre.org
Amandine Louis : amandine.louis@afccre.org

Plus d'informations
Communiqué de presse