Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

A Fontainebleau, Alain JUPPÉ, Président de l’AFCCRE, plaide pour une " Europe puissance "

 

Après Clermont-Ferrand, Nantes et Toulouse, c’est à Fontainebleau, le 18 décembre, devant près de 400 personnes, que s‘est déroulé le 4ème forum de l’AFCCRE en vue des élections européennes pour la circonscription Ile-de-France. Ces forums – un par euro-circonscription – ont pour objectif de contribuer au débat sur les enjeux européens et de mobiliser les territoires en amont de ce scrutin. Ils sont organisés avec le soutien de la Commission européenne et du Ministère des Affaires étrangères.

En ouverture des travaux, Frédéric VALLETOUX, Maire de Fontainebleau et Secrétaire général de l’AFCCRE, a rappelé que les collectivités territoriales devaient trouver toute leur place dans le projet européen, soulignant que « c’est au niveau local que se tissent les liens entre les peuples ». Il a ainsi appelé les élus locaux et régionaux à mobiliser les citoyens dans la perspective des élections européennes du 25 mai prochain.

Une première table ronde animée par Alain BARRAU, Chef du Bureau d’information du Parlement européen en France, a permis d’échanger sur les enjeux des élections du printemps prochain avec la participation des députés européens Constance LE GRIP et Jean-Marie CAVADA ainsi que celle de Catherine LALUMIERE, Présidente de la Fédération Française des Maisons de l’Europe.

Les intervenants sont longuement revenus sur les pouvoirs de plus en plus étendus du Parlement européen. Constance Le GRIP a notamment rappelé qu’il s’agissait de la première élection depuis la ratification du Traité de Lisbonne et que les électeurs éliront donc pour la première fois le prochain Président de la Commission européenne.

Jean-Marie CAVADA est quant à lui revenu sur le taux d’abstention des dernières élections européennes, rappelant le devoir de tous les citoyens de se mobiliser en vue de scrutin. Il a également appelé à être vigilant face à la montée des extrémismes dans l’ensemble des pays européens, qui est une véritable menace pour notre espace de paix

Le second temps des échanges a permis d’aborder les défis de la prochaine mandature dans une Europe en crise.

Pervenche BERES a formé le vœu que le prochain mandat soit le mandat de l’Europe sociale. Marielle de SARNEZ a, quant à elle, souligné que l’Europe restait le seul horizon possible. Elle a toutefois regretté que l’Union européenne se soit construite sans les citoyens et appelé ces derniers à se réapproprier leur destin européen.

Alain JUPPÉ, Maire de Bordeaux et Président de l’AFCCRE, a relevé le paradoxe de citoyens européens en plein doute, au moment même où l’on observe la vitalité de l’espoir suscité par l’Union en dehors de ses frontières, notamment en Ukraine.

Le Président de l’AFCCRE a estimé qu’il y avait un devoir de vérité vis-à-vis des citoyens, regrettant que l’Union européenne soit, de façon systématique, accusée de tous les maux que connaissent actuellement les Etats. Il a proposé de privilégier deux directions dans la perspective de la prochaine mandature : que l’Europe montre qu’elle sait être protectrice de ses citoyens, notamment en abandonnant « une certaine forme de naïveté commerciale », et qu’elle donne du contenu à l’Europe sociale. L’Union devrait se recentrer sur une série de politiques communes proches des préoccupations de ses citoyens, se hisser au rang de véritable « puissance » mondiale, notamment en se dotant d’une réelle politique de Défense, et retrouver, à long terme, un « véritable projet politique commun ».

Un temps d’échange avec la salle a ensuite permis aux participants d’interpeller directement leurs parlementaires.

La série des forums de l’AFCCRE se prolongera en 2014. Le forum de la circonscription Nord se déroulera à l’invitation du Conseil général du Nord le mercredi 29 janvier 2013 à Lille et abordera la politique sociale européenne.