Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Elections départementales : féminisation des équipes, mais encore peu de femmes à la tête des conseils départementaux

Les élections départementales qui viennent de se tenir en France ont vu pour la première fois la mise en œuvre du scrutin binominal paritaire mis en place par la loi du 17 mai 2013. La progression du nombre de femmes conseillères générales vers celui de conseillères départementales a donc été très importante, puisque leur part est passée de 16% à 50%.
Les élections au titre de président-e des Conseils Départementaux, qui se sont tenues jeudi dernier, ont aussi marqué une progression sensible de la part des femmes, puisqu’elles étaient 6 lors de la précédente mandature et qu’elles sont désormais 10 (Anne Hidalgo, Maire de Paris n’était pas concernée par cette élection, la capitale étant une collectivité territoriale spécifique, à la fois commune et département). Cette progression est toutefois à nuancer fortement au regard de la composition des nouvelles équipes, désormais paritaires, mais qui n’ont dans l’ensemble, pas reporté cette féminisation dans l’élection de leur président-e.

Le principe de la participation équilibrée des femmes et des hommes dans la prise de décision politique figure dans la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, dans l’énoncé des principes fondamentaux dans le cadre desquels elle se place, ainsi que dans son article 2.

Infos + :
La Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale
Rapport du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, Parité en politique : entre progrès et stagnations, publié le 26 février 2015, http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/parite/actualites/article/rapport-sur-la-parite-le-hcefh