Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Des élu.e.s engagé.e.s

Dans cette période exceptionnelle, l'AFCCRE donne la parole à des elu.e.s engagé.e.s dans leur territoire et attaché.e.s à la coopération européenne et internationale.

Sixième témoignage : Mme Nawel RAFIK-ELMRINI, Adjointe au Maire de Strasbourg en charge des relations européennes, internationales et des droits de l’Homme, Vice-Présidente de l’AFCCRE

"Engageons une nouvelle étape de la construction européenne

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a durement frappé l’Alsace, en mettant à l’épreuve de nombreuses familles et leurs proches confrontés à la maladie, parfois au deuil.

Face à cette situation, la réponse apportée par le personnel soignant et par toutes les composantes de la société a été une réponse exemplaire. Je pense notamment aux personnes engagées dans le secteur de la grande distribution, je pense à nos éboueurs, aux forces de sécurité. Je pense aux associations sur le terrain qui ont fait preuve d’une très grande générosité pour venir en aide aux plus démunis.

Je pense aussi aux enseignants qui ont dû s’adapter très rapidement pour assurer une continuité éducative.

De cette séquence, nous devons tirer tous les enseignements: l’épreuve que nous vivons nous invite à revoir en profondeur nos modes de production et de consommation, notre rapport à l’environnement et au monde animal.

Cette séquence nous a également démontré qu’aucun pays seul ne pouvait affronter efficacement une crise de cette ampleur. Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement les Etats voisins qui ont fait preuve d’une très grande solidarité en accueillant des patients de notre région, au plus fort de la crise.

Je remercie également les institutions européennes, le Parlement européen et le Conseil de l’Europe, qui ont soutenu dès le départ notre territoire durement touché par la crise, par la mise à disposition de masques, la préparation de repas pour les plus démunis ou encore l’accueil d’un centre de dépistage.

Ces deux institutions auront un rôle majeur à jouer pour construire l’après : l’une pour protéger et garantir l’Etat de droit et les valeurs fondamentales de l’Europe, l’autre pour relancer notre économie et construire un nouvel avenir européen.

L’Union européenne, justement. Je pense que le moment est venu d’engager une nouvelle étape de la construction européenne. Notre Union doit porter un nouveau modèle de société, plus juste, plus durable et plus solidaire. Ce modèle doit se construire avec les citoyens, et la Conférence sur l’avenir de l’Europe représente à ce titre une opportunité que nous devons saisir.

Les solidarités et les coopérations qui sont nées de cette crise devront perdurer et s’inscrire durablement dans notre paysage institutionnel, par la mise en place de mécanismes de solidarités permanents et renforcés entre les Etats membres, notamment dans le domaine budgétaire.

C’est à cette condition que nous sortirons grandis de cette épreuve et que l’Europe redeviendra aux yeux du monde un continent inspirant et porteur d’espérance."

Nous vous invitons à prendre connaissance des témoignages d'élu.e.s locaux ci-contre.