Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

CP - Plan de relance de l'Union : le Bureau de l'AFCCRE salue les annonces de la Commission européenne et appelle les Etats membres à associer les collectivités territoriales à la mise en œuvre des propositions

Réunis le 28 mai sous la présidence de Philippe LAURENT, les membres Bureau de l'Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) ont salué la présentation, par la Commission européenne, des propositions relatives au Plan de relance de l'Union et notamment la création d'un nouvel instrument, "Next Generation EU".

Ces annonces, qui s'appuient sur les propositions de la Chancelière allemande et du Président français, représentent un engagement politique puissant de l’Union et nous semblent à la mesure des multiples défis posés par la crise sanitaire. Elles constituent un tournant historique.

Plus que jamais, l'Europe constitue selon nous le niveau le plus adapté pour des solutions globales.

L'AFCCRE salue tout particulièrement l'augmentation de l'enveloppe des crédits réservés à la politique de cohésion et le "mécanisme de facilité pour la reprise et la résilience" qui, avec 560 milliards d'euros, devient le principal poste budgétaire de l'Union.

L'AFCCRE invite les Etats membres de l'Union à approuver le plus rapidement ces propositions et à poursuivre, dans les négociations techniques qui vont s’engager, les objectifs de simplification des programmes maintes fois réaffirmés. Il sera essentiel de ce point de vue que le calendrier de négociation et d’adoption des différents dispositifs soit adapté aux réalités, particulièrement après une période de confinement généralisée.

Nous demandons par ailleurs que les collectivités territoriales qui sont directement concernées par les thématiques liées à la résilience économique et sociale et aux transitions vertes et numériques soient associées à la mise en œuvre et à la gouvernance de ces propositions et des programmes. Nous proposons ainsi qu'une partie de ces fonds soient directement gérés par les collectivités territoriales, celles-ci ayant démontré, dans la programmation actuelle, leur capacité à assurer une gestion rigoureuse et efficace des fonds européens structurels et d’investissement.

Les collectivités territoriales ont été et sont aux avant-postes de la gestion de la crise, et ce depuis le début de la pandémie. Elles doivent être au cœur du Plan de relance de l'Union, et ce pour en garantir le succès dans l'intérêt des citoyens et du projet européen.

Plus d'informations
Le communiqué de presse