Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Conférence sur le climat de Cancun : Les collectivités territoriales poursuivent leur mobilisation

 

Les Associations françaises de collectivités territoriales, lors d’une conférence de presse tenue le 10 novembre 2010 à l’Hôtel de Ville de Paris à l’initiative conjointe de l’Association française du Conseils des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) et de l’Association des Maires des Grandes Villes de France (AMGVF), ont souhaité renouveler leurs engagements et rappeler leur mobilisation en faveur d’un accord mondial ambitieux et équilibré en matière de lutte et d’adaptation aux changements climatiques.

Cette conférence de presse intervient à quelques jours de l’ouverture de la 16ème Conférence des Parties (COP) à la convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC) qui se tiendra à Cancun du 29 novembre  au 10 décembre 2010 et du Sommet Mondial des Maires sur le Climat qui se tiendra le 21 novembre à l’invitation du Maire de Mexico, de CGLU et d’ICLEI.

Pierre SCHAPIRA, Adjoint au Maire de Paris, représentant Bertrand DELANOË, Maire de Paris, Président de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) et Michel DESTOT, Député-Maire de Grenoble, Président de l’AMGVF, Ronan DANTEC, Vice-président de Nantes-métropole, Porte-parole du groupe de suivi des négociations internationales sur le climat de CGLU, Président de la Commission "Environnement et développement durable" de l’AFCCRE, Denis MERVILLE, Maire de Sainneville, Président de la Commission "Environnement Développement Durable" de l’AMF, Chantal DUCHENE, Adjointe au Maire d’Ivry sur Seine, Présidente de la Commission "Développement Durable" de l’Association des Maires Villes et Banlieues de France, Andrée BUCHMANN, Vice-Présidente de la Communauté urbaine de Strasbourg, Membre de la Commission "Stratégie de développement Durable" de l’ACUF, et Bernard SOULAGE, Vice-Président du Conseil régional de Rhône Alpes, ont tous rappelé l'importance de voir reconnaître, dans les négociations en cours, le rôle des collectivités territoriales dans la lutte contre le réchauffement climatique et l’adaptation à ses conséquences. Pierre SCHAPIRA a souhaité rappeler qu’"en matière de lutte contre le changement climatique, alors que les Etats peinent à trouver un consensus, c’est sur les collectivités territoriales que pèsent les responsabilités".

Ils ont présenté la Déclaration commune adoptée par les associations de collectivités territoriales françaises*, dans laquelle ils rappellent leur soutien à l’adoption, avant 2012, d’un accord global contraignant et équilibré limitant le réchauffement de la planète à deux degrés Celsius, leur rôle en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, leur volonté de voir reconnaître expressément ce rôle dans les textes en cours de négociation et d’intégrer les opportunités ouvertes par l’action locale et régionale dans les discussions relatives aux mécanisme de financement des actions des pays du Sud. Se réjouissant de constater une réelle dynamique collective, Ronan DANTEC a souligné qu’il existait aujourd’hui un "front uni de tous les niveaux de collectivités territoriales en France, en Europe et dans le monde".

Cette mobilisation commune des réseaux français de collectivités territoriales s’inscrit dans le stratégie initiée par plusieurs organisations internationales de pouvoirs locaux : Cités et Gouvernements Locaux Unies (CGLU), International Council for Local Environment Initiatives (ICLEI), Metropolis, le groupe des grandes villes engagées en faveur du climat C40 et le Conseil mondial des maires sur le changement climatique – et leurs partenaires régionaux, parmi lesquels pour l’Europe le Conseil des Communes et Régions d’Europe, Eurocities.

* AMF, AMGVF, ARF, AFCCRE, APVF, ADF, CUF, FMVM, ACUF, ADCF et AMVBF