Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Citoyenneté, égalité droits et valeurs européennes : Le Parlement européen persiste et signe

Vers un grand programme pour la citoyenneté européenne en 2021

Réuni à Strasbourg à l’occasion de la dernière session plénière de sa mandature, le Parlement européen a confirmé, le 17 avril dernier, son engagement pour un nouveau grand programme intitulé "Citoyens, égalité, droits et valeurs" issu de la fusion de plusieurs programmes liés aux droits des citoyens en Europe.

Ce grand programme prévu à partir de 2021 aura pour but de protéger et de promouvoir les droits et les valeurs tels qu'ils sont consacrés par les traités de l'UE, en appuyant les organisations de la société civile, les collectivités territoriales ainsi que les autres acteurs présents aux niveaux local, régional, national et transnational, afin de "soutenir et de développer des sociétés ouvertes, démocratiques égalitaires et inclusives fondées sur l’état de droit".

Le Parlement européen propose que le nouveau programme se décline en 4 volets :

1 - volet "Valeurs de l’Union" pour la protection et renforcement de la démocratie et de l’état de droit au niveau local, régional, national et transnational,

2 -  volet "Égalité, droits et égalité des sexes" pour promouvoir l'égalité et combattre les inégalités et les discriminations fondées sur le sexe, l’origine raciale ou ethnique, la religion ou les convictions, le handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle,

3 - volet "Citoyenneté active" (calqué sur le programme "l’Europe pour les citoyens") pour la promotion de l'engagement des citoyens et de leur participation active à la vie démocratique de l'Union,

4 - volet "Daphné" pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes, des enfants et des personnes vulnérables.

Prenant la mesure du contexte d’euroscepticisme ambiant et devant l’impérieuse nécessité de combler le fossé entre l’Europe et ses citoyens, les députés européens souhaitent donner des moyens très importants à ce nouveau programme. Ils ont en effet proposé de le doter d’un budget de 1,627 Milliards € pour la période 2021-2027 alors que la Commission européenne avait proposé seulement 641,7 Millions €.

A noter que les échanges entre villes jumelées et les réseaux de villes, soutenues aujourd’hui par le Programme "l’Europe pour les Citoyens", figurent au volet "Citoyenneté active" que le Parlement européen propose de doter d’un montant minimum de 500 millions €, soit 1 € par citoyen, reprenant ainsi les revendications de l’AFCCRE et de son organisation européenne, le CCRE.

Il appartiendra au nouveau Parlement européen élu le 26 mai de reprendre le flambeau et de défendre ce nouveau programme auprès des Etats-Membres et de la Commission européenne lorsque les difficiles négociations sur le futur Cadre Financier Pluriannuel de l’UE s’engageront dès l’automne 2019.

L’AFCCRE suivra avec vigilance les négociations qui vont s’engager sur cette base. Elle sera mobilisée en particulier à travers ses commissions, "Echanges et partenariats européens", "Egalité des femmes et des hommes dans la vie locale" et de sa commission "Europe et participation citoyenne", qui se réunira le 15 mai prochain à Strasbourg à l’invitation de sa présidente Mme Nawel Rafik Elmrini, Adjointe au Maire de Strasbourg, chargée des affaires européenne.