Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Charlotte – Jeune Ambassadrice de Nantes à Sarrebruck

En septembre dernier a débuté la 5ème session du Volontariat Franco-Allemand des Territoires. Neufs jeunes francais.e.s et allemand.e.s participent à ce dispositif, mis en place par l’AFCCRE et soutenu par l’OFAJ et l’Agence du Service Civique. Dans le cadre de leur volontariat, ils.elles vivent et travaillent dans leur commune jumelée pendant 12 mois et, à travers leurs missions, contribuent à de nombreux projets franco-allemands, tout en animant le jumelage. Au cours de ces prochaines semaines, nous souhaitons vous présenter nos volontaires.

Depuis 2008, les villes de Sarrebruck et Nantes organisent un programme de Jeunes Ambassadeurs, et échangent chaque année deux jeunes volontaires qui ont pour mission d’animer le jumelage, de donner une image plus jeune à celui-ci, d’améliorer et de redynamiser les échanges culturels, professionnels, linguistiques et sportifs entre les deux villes. Depuis quelques années, ce programme se déroule dans le cadre du Volontariat des Territoire de l’AFCCRE.    

C’est avec la présentation des jeunes ambassadeurs de cette année que nous allons achever la série d’articles de présentation de nos volontaires. Cette semaine, nous commençons avec Charlotte, jeune ambassadrice de Nantes à Sarrebruck. Nous vous invitons à découvrir Charlotte, ses missions et impressions dans l’article suivant, écrit durant le temps du confinement, dans lequel elle explique également pourquoi elle recommanderait une participation au VFAT.

« Je m’appelle Charlotte, j’ai 21 ans, et j’effectue depuis début septembre un Volontariat Franco-Allemand à la mairie de Sarrebruck en tant que Jeune Ambassadrice de Nantes à Sarrebruck. Avec Eamon Schneider, qui représente lui Sarrebruck, ville jumelée de ma ville d’origine Nantes, nous avons à cœur de remplir nos missions, à savoir développer le jumelage Nantes-Sarrebruck en organisant des échanges de jeunes et promouvoir la culture franco-allemande dans nos villes d’accueil respectives. Ce volontariat durera une année entière, c’est à dire de début septembre jusqu’à fin août.

Cela demande donc un certain investissement, mais nous sommes réellement accompagnés tout au long de ce volontariat, grâce à différents interlocuteurs. Nous avons ainsi chacun des tutrices présentes dans nos structures d’accueil pour répondre à nos demandes du quotidien. Nous sommes également en relation avec l’AFCCRE pour tout ce qui concerne les questions relatives à l’organisation du VFA. Enfin, l’OFAJ organise quatre séminaires de formation (que je qualifierais aussi de séminaire « d’accompagnement ») au cours de l’année, pendant lesquels nous sommes réunis avec une vingtaine d’autres volontaires français et allemands. De cette manière, je ne me suis jamais sentie livrée à moi-même ou seule pendant cette année ! 

Concernant mes missions à Sarrebruck, ma première aura été d’organiser, en collaboration avec mon binôme Eamon, un échange autour du cinéma entre Nantes et Sarrebruck pour des jeunes lycéens. J’organise aussi tous les mois des « Stammtisch» , lieu de rencontre pour les franco-allemands de Sarrebruck.  Je suis également dans la planification d’un projet d’échange de jeunes autour du thème du Sport et des discriminations. Je suis également chargée de communiquer avec le public sur mes activités, via ma page Facebook dédiée au volontariat, ou en donnant des interviews aux journaux locaux (que ce soit avec la presse écrite ou la radio).

En ce moment, la pandémie de Coronavirus a mis un stop temporaire à mon volontariat et me contraint à laisser certains projets en suspens. Mais même si je n’ai pas l’occasion de mener à terme tous les projets que j’avais prévu cette année, cela restera à n’en pas douter une expérience marquante que je considère comme une véritable chance. En effet, j’ai des responsabilités et une liberté d’action qu’il est impossible aujourd’hui d’avoir dans un premier emploi ! Et combiné avec ceci, j’ai également la possibilité et le droit de me tromper, de faire des erreurs. Tout cela à l’étranger ! Je ne peux donc que recommander cette expérience à toute personne intéressée et motivée

Si vous souhaitez participer avec votre collectivité à la prochaine session du VFAT qui débutera en septembre prochain, ou aimeriez avoir plus d’informations sur le programme, contactez-nous au volontariat@afccre.org.