Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

A Bordeaux, les collectivités territoriales européennes rappellent le rôle spécifique des autorités locales et régionales dans la nouvelle gouvernance européenne

 

Le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE), en partenariat avec sa section française, l’AFCCRE, a organisé, les 28 et 29 octobre derniers, une Conférence intitulée « Bordeaux 2010 : Prenons le temps de la réflexion ! » à l’invitation de la Ville de Bordeaux et de la Région Aquitaine.

Cette manifestation a réuni plus d’une centaine d’élus locaux et régionaux de 19 pays européens et de nombreux intervenants, parlementaires européens, dont Françoise CASTEX, représentants de la Commission européenne, et Enrique BARÒN CRESPO, ancien Président du Parlement européen, Président de la Fondation européenne pour la Société de l’information.

La Conférence a permis de préciser le rôle des autorités locales et régionales dans la nouvelle gouvernance européenne et les solutions qu’elles peuvent apporter aux défis européens et mondiaux. Les différents intervenants ont notamment débattu des réponses que peuvent apporter les collectivités locales et régionales face à la crise actuelle.

A cette occasion, Alain JUPPE, Maire de Bordeaux, ancien Premier Ministre, a souligné que « l’Europe avait besoin d’un nouveau souffle » et que « la proximité avec les citoyens jouerait un rôle vital dans cette reconstruction ». Il a ainsi appelé la nouvelle gouvernance européenne a impliquer davantage les collectivités territoriales dans la construction européenne.

Louis LE PENSEC, Président de l’Association française des Communes et Régions d’Europe, a pour sa part précisé que « face aux défis auxquels est confrontée l'Europe, personne ne peut raisonnablement penser que les objectifs que s'est fixés l'Union européenne pourront être atteints sans que soient mobilisées, partout en Europe, les potentialités d'intervention et de financement des autorités locales ».

Alain ROUSSET, Président du Conseil régional d’Aquitaine, a clôturé la Conférence en rappelant que l’Europe ne peut pas être qu’un producteur de normes et que « les régions françaises sont prêtes à coopérer et partager leurs expériences ».

En parallèle de cette Conférence s’est tenu le Comité Directeur de l’AFCCRE. Lors de cette réunion, le Président LE PENSEC a souhaité alerter sur l’état de l’opinion publique qui apparaît fatiguée par les débats institutionnels sur l’Europe. Partant de ce constat que partagent de nombreux élus locaux et régionaux, il a attiré l’attention sur les risques qui existent de rouvrir la boite de pandore, alors même que l’ensemble du dispositif prévu par le Traité de Lisbonne n’était pas mis en place. A ce titre, il a tenu à saluer, pour s’en féliciter, la nomination de Pierre VIMONT à la tête du Service européen d’action extérieure, qui verra le jour très prochainement.