Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Avec le décès de Valéry Giscard d'Estaing, l'Europe perd l'un de ses plus grands architectes et le Conseil des Communes et Régions d'Europe l'un de ses grands présidents

La construction européenne restera à jamais marquée par l’action du Président Valéry Giscard d'Estaing.

Transcendant les clivages politiques, il a su avec le chancelier Helmut Schmidt, ancrer le couple franco-allemand au cœur du projet européen, et faire de celui-ci une réalité pour des millions de femmes et d'hommes, dont beaucoup gardaient encore en mémoire la tragédie des deux guerres mondiales qui ont ensanglanté l’Europe.

En créant le Conseil européen en décembre 1974, en proposant l'élection du Parlement de Strasbourg au suffrage universel, qui se concrétisera en 1979 - avec l'élection de Simone Veil à sa présidence - il a définitivement donné l'impulsion politique indispensable au projet européen, et qui inspirera tous ses successeurs.

Très attaché à la valeur du suffrage électoral et à l'action territoriale, il a mis au service de l'Europe son immense expérience d'homme d'Etat, en tant que parlementaire européen, Député du Puy de Dôme, Maire de Chamalières, Conseiller Général, et Président du Conseil Régional d’Auvergne.

Après avoir présidé le Mouvement Européen France, il sera élu, en 1997, Président du Conseil des Communes et Régions d'Europe, succédant au Maire de Barcelone Pasqual Maragall. Il est le seul français à avoir présidé le Conseil des Communes et Régions d'Europe et ce jusqu'en 2004. Il a trouvé, au sein de notre organisation européenne et avec le soutien actif de l'AFCCRE, le cadre lui permettant de poursuivre son engagement au service du projet européen.

Le Président Valéry Giscard d'Estaing était très sensible à la dimension territoriale de l'action publique et aux grands principes de l'autonomie locale et régionale et de la décentralisation, qu'il estimait indissociables d'une Europe proche de ses territoires, et des femmes et des hommes qui y vivent.

Il portera par la suite avec conviction sa vision dans les travaux de la Convention pour l'avenir de l'Europe, qui donneront naissance au projet de Constitution européenne en 2004 et qui inspireront le Traité de Lisbonne en 2007.

Je souhaite rendre hommage à son immense œuvre au service du projet européen et j'adresse mes plus sincères condoléances à tous ses proches, en particulier à mon ami, Louis Giscard d'Estaing, Maire de Chamalières, Vice-Président de Clermont-Métropole, qui apporte une contribution active aux travaux de l’AFCCRE.

Le Président Valéry Giscard d'Estaing a poursuivi avec conviction, depuis le début de son engament politique, un rêve européen, mais il a su, par des réalisations concrètes, poser les fondations qui permettent à l'Europe d'affronter aujourd'hui les crises multiples auxquelles elle est confrontée.

Valéry Giscard d'Estaing n'était pas qu'un rêveur, il était avant tout un architecte.

Philippe Laurent
Président de l'AFCCRE
Maire de Sceaux

Plus d'informations
Le communiqué de presse