Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Appel à projets « Jeunesse II » 2016-2017

La mobilité internationale est un puissant levier pour favoriser l’autonomie des jeunes et leur insertion professionnelle. L’internationalisation de la jeunesse profite aussi à l’ouverture de la France sur le monde. Dans le cadre du plan « Priorité Jeunesse » mis en place par le gouvernement, le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) s’est engagé en faveur de la mobilité des jeunes, notamment dans le cadre du volontariat international. 

Afin de soutenir l’engagement solidaire des jeunes dans le cadre des partenariats de coopération décentralisée, le MAEDI a lancé, d’octobre 2015 à janvier 2016, un premier appel à projets « Mobilité internationale des jeunes », qui a vu 43 collectivités territoriales partenaires s’engager en faveur de la jeunesse de leur territoire (11 projets lauréats sont consultables ici) . Ces résultats encourageants permettent le lancement d’un deuxième appel à projets, plus ambitieux, qui vient cofinancer des projets de coopération décentralisée dans les domaines de la formation professionnelle et de la mobilité internationale des jeunes dans le cadre du volontariat.

Dans cette dynamique, la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT) en partenariat avec France Volontaires, l’Agence du Service civique et avec le soutien de la Fondation Schneider Electric, propose, aux collectivités territoriales,  un appel à projets consacré à la mobilité internationale des jeunes. Celui-ci comporte un premier volet portant sur la formation professionnelle des jeunes, et un second volet relatif au volontariat international

Cet appel à projets, sera ouvert du 15 juin 2016 au 30 septembre 2016, s’adresse aux collectivités territoriales françaises et leurs groupements afin de soutenir les projets sélectionnés dans le cadre d’un partenariat de coopération décentralisée avec des autorités locales étrangères.

Le montant de cofinancement s’élève de 25 à 45% du projet global.

Cet appel à projets porte sur un large éventail de zones géographiques. A l’exception des pays pour lesquels des dispositifs de fonds conjoints existent (Mexique, Chili, Argentine, Sénégal, Maroc, Territoires palestiniens et Québec – ces pays seront toutefois éligibles dans le cadre d’un projet associant plusieurs collectivités partenaires dans plusieurs pays différents), tous les pays sont éligibles à cet appel à projets.

L’approche multi-acteurs au niveau local sera aussi un point d’attention, avec une participation au projet des entreprises locales. Certains jeunes bénéficient souvent de moins d’opportunités de mobilité : les jeunes provenant des territoires ruraux, péri-urbains et ultramarins, les jeunes de catégorie socio-professionnelle défavorisée, les jeunes en insertion professionnelle et les jeunes porteurs de handicap. Les projets s’adressant ou incluant aussi ces jeunes se verront accorder un taux de cofinancement bonifié.

De plus, afin de renforcer des relations déjà installées entre deux collectivités partenaires, l’appel à projets mettra en priorité les échanges de volontaires internationaux s’inscrivant dans le cadre de projets de coopération décentralisée déjà existants. Les projets s’inscriront sur une période de 12 mois, les jeunes volontaires devront effectuer un temps d’au minimum 3 mois à l’étranger dans le cadre de leur mission.

Vous pouvez consulter le règlement de l’appel à projets en pièce jointe. 

Infos + : http://www.diplomatie.gouv.fr/cncd