Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

Accord sur le futur budget européen et le Plan de relance : un horizon européen pour la sortie de crise se précise

L‘accord trouvé le 10 novembre entre le Conseil, le Parlement européen et la Commission, ouvre enfin la voie vers une mise en œuvre opérationnelle du Plan de relance et des programmes européens 2021-2027.

« Face aux défis sociaux, économiques et environnementaux sans précédent auxquels les européens sont confrontés, et au terme de plusieurs mois d’âpres négociations, cet accord nous offre les outils pour reconstruire une Europe post-Covid», a souligné le Président de l’AFCCRE, Philippe LAURENT.

L’accord, qui porte sur un montant inédit de 1800 milliards d’€, permet en effet de conserver les bases du compromis obtenu entre les Etats le 21 juillet dernier, notamment sur la question du respect de l’état de droit, en l’enrichissant de manière significative sur des points essentiels :

-    la mise en place d’un calendrier précis pour l’introduction de nouvelles ressources,
-    une augmentation de 16 milliards d’€ pour des programmes « phares », notamment en matière d’éducation et de santé,
-    la prise en compte des priorités transversales dans les futurs financements : le climat, la biodiversité et
l’égalité entre les genres.

« Il faut saluer la pugnacité et la détermination des négociateurs, notamment du Parlement européen, qui ont su relever le défi des égoïsmes nationaux, faire prévaloir les valeurs démocratiques et nous offrir l’opportunité d’un horizon européen en matière de relance » a souligné Philippe LAURENT.

Rappelons qu’au titre de la politique de cohésion et du Plan de relance européen (« Next Generation EU »), ce sont, tous fonds confondus, près de 57 milliards d’€ qui sont attendus dans les territoires français pour accompagner la crise sociale et relancer notre économie.

Cet accord devra être confirmé par le Parlement européen, réuni en session plénière, mais aussi par tous les Etats membres à l’unanimité, avant une phase, compliquée, de ratification au sein de ceux-ci.

« Une feuille de route ambitieuse, la seule crédible en réalité pour envisager une sortie de crise en Europe, est sur la table… les Etats doivent désormais s’y engager rapidement et permettre aux collectivités territoriales d’accompagner sur le terrain, avec l’aide de l’Europe, les acteurs économiques et sociaux, dont beaucoup sont en grande détresse », a conclu Philippe LAURENT.

La mise en œuvre du Plan de relance et la gestion de la crise par l’Union européenne seront notamment à l’ordre du jour de la 6ème Université européenne de l’AFCCRE « L’Europe face à la crise : faire le choix des territoires ! », qui se tiendra en visioconférence les 26 et 27 novembre prochain.

Programme et inscription : www.afccre.org

Plus d'informations
Le Communiqué de presse