Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

8 mars Journée internationale des droits des femmes

A l’occasion de cette journée, l’AFCCRE souhaite rappeler que les collectivités territoriales disposent de leviers d’action pertinents et efficaces afin de faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes dans les territoires. Elles sont de plus en plus nombreuses à s’en saisir, notamment en signant la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, désormais signée par près de 1800 collectivités en Europe, parmi lesquelles 291 en France.

Pour rappel, la loi de 2014 « pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes » invite les collectivités de plus de 20 000 habitant.e.s à produire un rapport en matière d’égalité femmes-hommes, et fait référence à la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. Ce rapport constitue une opportunité d’identifier les points particuliers où les inégalités doivent être réduites. Il constitue la base d’un diagnostic pour la mise en œuvre d’une politique structurée en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes telle qu’elle est présentée dans le Charte.

L’engagement des collectivités est indispensable dans un contexte qui voit les droits des femmes ainsi que leur parole régulièrement remis en question. Les collectivités territoriales, échelon de gouvernance au plus proches des citoyennes et des citoyens, peuvent contribuer à réduire les inégalités. Elles en ont également la responsabilité.

Cette journée du 8 mars permet également de rappeler que, si les femmes sont désormais plus présentes dans les assemblées des collectivités territoriales, suite aux évolutions des modes de scrutins pour ce qui est des élections cantonales, ou pour la mise en œuvre d’une contrainte légale pour les municipales dans les communes de plus de 1 000 habitant.e.s, elles restent largement sous représentées dans les assemblées métropolitaines et celles des intercommunalités. Notre organisation européenne, le CCRE, a mis en perspective la place des femmes en politique dans une étude intitulée Les femmes en politiques – Tendances locales et Européennes. https://ccre.org/img/uploads/piecesjointe/filename/CEMR_Study_Women_in_politics_FR.pdf

L’AFCCRE anime une Commission pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale qui s’adresse aux représentant.e.s élu.e.s et/ou technicien.ne.s des territoires investis en faveur de l’égalité ou qui souhaitent s’investir davantage. La commission est présidée par Gunilla Westerberg Dupuy, Adjointe au Maire de Suresnes.