Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

« Qualité et diversité au service du projet européen ». Les élus locaux allemands et français affirment leur attachement à l’enseignement des langues

L’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) et son organisation partenaire allemande, le Rat der Gemeinden und Regionen Europas (RGRE), ont organisé les 12 et 13 mai dernier une rencontre entre élu-e-s et représentant-e-s de collectivités territoriales allemandes et françaises à l’invitation de M. Rainer Hass, Président du Landkreis de Ludwigsburg.

Présidés par M. Karl-Heinz Schäfer, Président du RGRE, les travaux ont porté sur un certain nombre de sujets intéressant les collectivités territoriales des deux pays tels que la transition énergétique en Allemagne, les réformes territoriales, le Droit d’asile en Europe et sur la coopération entre nos deux pays.

Par ailleurs, les participants ont évoqué le projet de réforme de l’enseignement dans les collèges présenté en mars dernier par le Gouvernement français. Ils souhaitent s’exprimer sur ce sujet par le biais d’une déclaration commune à l’attention des autorités françaises et allemandes.

A travers cette déclaration, les représentants du RGRE et de l’AFCCRE expriment leur attachement à l’enseignement de nos deux langues en Allemagne et en France. Ils rappellent les nombreux engagements que les deux pays ont pris depuis le Traité Franco-allemand de l’Elysée afin de renforcer l’enseignement de la langue du pays partenaire dès le plus jeune âge.

Evoquant les mesures concernant l’enseignement des langues vivantes inscrites dans la réforme et s’interrogeant sur leurs conséquences, notamment sur l’enseignement de l’allemand en France, ils appellent les autorités de nos deux pays à s’engager ensemble pour dynamiser l’apprentissage de la langue du pays partenaire.

Ils estiment à ce titre que les enseignements qui ont fait leurs preuves, tels que les classes bilangues et les sections européennes, devraient être conservés et développés à la fois dans l’intérêt commun de nos deux pays, mais également au service de la promotion de la diversité linguistique en Europe.

Ils soulignent également que, si les 2 200 jumelages et partenariats établis entre nos deux pays reposent sur un enseignement des langues de bonne qualité, ils contribuent également à l’apprentissage linguistique en donnant lieu à d’innombrables rencontres franco-allemandes de jeunes.

A l’issue des travaux, les représentant-e-s du RGRE et de l’AFCCRE ont proposé de se retrouver une fois par an afin de poursuivre le dialogue franco-allemand. Une prochaine rencontre devant porter sur « l’implication des jeunes dans les échanges et partenariats franco-allemands » se tiendra en 2016 à l’invitation de la ville de Dijon.